Logo Atingo Retourner sur la page d'accueil
alt=

Atingo conseille des étudiants dans un projet fictif de rénovation et de construction d’une maison de repos

Bâtiment de l’IATA – source – www.iata.be

Le projet fictif a été pensé en collaboration avec la direction de la maison de repos « Les amandiers » à Maffe. Les élèves de 6ème en option art et structure de l’habitat de l’Institut d’enseignement des Arts Techniques sciences et Artisanats (IATA) réalisent un projet de fin d’année visant à la rénovation de la plus ancienne aile du site et à la création d’un nouveau bâtiment qui sera en liaison avec l’entrée principale du site.

L’enjeu est d’arriver à proposer un aménagement qualitatif, favorisant le bien-être des résidents et du personnel, comprenant une programmation minimale fixée par la direction de la maison de repos tout en respectant l’ensemble des normes actuelles. La direction a invité les étudiants à être créatifs et à oser le changement pour encore plus d’innovation et de bien-être.

La nouvelle aile et l’aile rénovée devront comprendre :

  • Une salle de kinésithérapie/ergothérapie pouvant accueillir 20 à 25 personnes
  • Une buanderie avec 5 machines à laver, 5 séchoirs, et des étagères pour pouvoir stocker les vêtements des résidents (+/- 25m²)
  • Un salon de coiffure (+/- 5m²)  
  • Un espace de rencontre pour les familles : petite salle de réunion (+/- 15 m²)
  • 20 chambres pour les résidents
Couloir accessible des Amandiers-source-www.lesamandiers.be

Atingo a été sollicité par l’IATA pour accompagner les 10 étudiants concernés par ce travail. Le rôle de notre conseillère, Célie Cambier, est de guider les élèves dans leur projet au niveau de l’accessibilité. À ce titre, elle a déjà organisé une séance d’information collective visant à informer le groupe sur les bases de la législation. Elle y a notamment présenté les ouvrages de référence et détaillé quelques-unes des normes importantes (les parkings, les voies d’accès, les portes, les ascenseurs et escaliers, mais aussi les pièces telles que les chambres, les douches et salles de bain, les toilettes etc.)

À mi-parcours, il est prévu qu’elle consulte les plans créés par les élèves et qu’elle les guide en cas de questionnement.

Enfin, Célie participera au jury de fin d’année qui déterminera la qualité des projets proposés.

Vue de la nouvelle aire des Amandiers – source – www.lesamandiers.be

Héloïse Collin, la responsable du cours, nous explique ce qui a déterminé la mise en place de ce projet et les aptitudes et apprentissages que les élèves pourront en retirer.  

« A l’heure d’une société toujours plus inclusive et où l’espérance de vie augmente, sensibiliser les élèves, futurs acteurs de demain, aux aménagements PMR est incontournable. Ils seront de fait confrontés à une nouvelle manière de concevoir l’habitat, synthétisant nos enjeux sociétaux et environnementaux. Concevoir de manière durable aujourd’hui revient à mieux réfléchir les espaces sur du long terme en pensant adaptable dès le départ. Proposer cette approche aux élèves sur un site existant les place face à une problématique très concrète. Pour réaliser ce projet, ils doivent pouvoir maîtriser les normes spécifiques aux maisons de repos et intégrer les mécanismes d’un aménagement adaptable en plus des normes architecturales conventionnelles. L’objectif est ainsi de leur faire intégrer cette logique adaptable dans tous leurs futurs projets. »

Atingo se félicite de cette collaboration renouvelée avec l’IATA et se réjouit de la poursuivre dans les années à venir.