PUM de Liège

Il y a un an, nous vous annoncions que le Plan Urbain de Mobilité (PUM) de l’agglomération de Liège métropole était approuvé. Des comités de pilotage étaient mis sur pied pour suivre les travaux de mise en œuvre du plan d’action du PUM .

En septembre 2020, les comités de pilotage dédiés aux transports en commun et aux modes actifs ont à nouveau pu se réunir en présentiel. Une conseillère en accessibilité d’Atingo y a participé.

  • Comité de pilotage « transports en commun »

Lors de cette réunion, l’Opérateur de Transport de Wallonie (OTW – anciennement SRWT) a longuement détaillé l’étude opérationnelle qu’il a menée sur le redéploiement du réseau de bus liégeois. L’objectif final de cette recherche est de déterminer comment reconfigurer le réseau des bus par rapport au nouveau tram. Deux enjeux sont centraux : l’augmentation de l’offre de transports en commun à Liège et la fluidification du trafic. Des nouvelles lignes de bus vont ainsi être créées, entre autres des lignes de bus à haut niveau de services. D’autres lignes vont être revues pour mieux se raccorder au parcours du tram et pour au final assurer une meilleure efficacité du transport en commun sur la globalité du territoire liégeois.

Atingo a rappelé l’importance de bien étudier les lieux de correspondance (situation, aménagements…) car cette nouvelle architecture du réseau liégeois va occasionner une augmentation des correspondances pour de nombreux utilisateurs. En effet, lorsque le tram sera mis en service (en octobre 2022), il deviendra la colonne vertébrale des transports en commun et assurera la desserte dans le centre-ville. Les lignes de bus viendront s’y rattacher et assureront les trajets hors centre-ville. Lors d’un déplacement, un voyageur devra donc combiner bus et tram. Les changements de transport génèrent inévitablement des difficultés pour les personnes en situation de handicap. Ces zones doivent dès lors être étudiées dans les moindres détails pour minimiser autant que possible les inconvénients.

  • Comité de pilotage « modes actifs »

La réunion n’ayant été consacrée qu’à des problématiques liées aux aménagements cyclables, Atingo a ré-insisté sur l’importance de ne pas mélanger piétons et cyclistes. Les nouveaux aménagements prévus ne doivent en aucun cas compromettre la sécurité des usagers, qu’ils soient piétons ou cyclistes ni leur créer de nouveaux problèmes ! Sur ce point, les préoccupations d’Atingo rencontrent celles des associations de cyclistes et de certains représentants communaux.

Rejoignez-nous sur

Avec le soutien de la Wallonie et de la Région de Bruxelles-Capitale

Agréé par la Commission Communautaire Française

Copyright ©2020 Atingo ASBL | Site web par Image & Communication