Qui est qui ? Anne-Sophie Marchal, chargée de communication

Anne-Sophie Marchal
Chargée de communication
Responsable du département communication
Arrivée chez Atingo en décembre 2006
Contacter Anne-Sophie par mail
081 24 19 37

Bonjour Anne-Sophie, nos lecteurs te connaissent probablement assez peu car tu œuvres chez Atingo depuis longtemps mais dans une fonction où tu n’apparais pas souvent en public. Pourtant, ton travail est essentiel. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Anne-Sophie Marchal et j’occupe la fonction de chargée de communication.
Concrètement, je coordonne la rédaction et l’envoi de la newsletter, j’alimente et je tiens à jour le site Internet, je gère les pages Facebook et LinkedIn d’Atingo, j’effectue une veille documentaire, je réalise la mise en page de documents, je relis les articles/documents pour assurer une cohérence tant sur le fond que sur la forme.
Ensuite, en fonction des besoins, je suis impliquée dans différents projets ou dossiers : le développement de notre offre de formations, la rédaction ou la mise à jour d’ouvrages de référence, la rédaction de dossiers pour répondre à des appels d’offre, l’organisation de colloques, etc.

Depuis combien de temps travailles-tu chez Atingo ? Quelles sont tes expériences passées ?

J’ai réalisé des études en communication : d’abord un master en médiation des savoirs, ensuite une spécialisation en communication multimédia. Après, j’ai travaillé 3,5 ans au siège d’un mouvement de jeunesse. J’étais coordinatrice du pool accueil et du service formation. J’ai ainsi donné de multiples formations d’animateurs et j’en assurais le suivi pédagogique et administratif. Je rédigeais également des revues et documents pédagogiques.
J’y ai acquis des compétences en gestion de projet, d’équipe et en techniques pédagogiques. Tout cela m’est toujours bien utile aujourd’hui !
Je suis arrivée chez Atingo en décembre 2006, ce qui me place sur le podium des plus anciens dans l’équipe ! 😮

Que préfères-tu dans ton travail chez Atingo ?

J’aime la variété des tâches réalisées et dossiers suivis. Si j’assure certaines tâches depuis mon arrivée chez Atingo, j’ai eu l’opportunité d’être impliquée dans différents projets, très variés. Je n’ai ainsi pas l’impression d’être dans un train-train répétitif !
J’aime également participer aux réflexions sur les stratégies à privilégier pour toujours faire progresser Atingo : voir d’où on vient, apprécier le chemin parcouru, se fixer de nouveaux objectifs et mettre en place des actions pour les atteindre.
Enfin, j’ai besoin d’un travail porteur de sens, réalisé en équipe. Deux caractéristiques que je retrouve complètement chez Atingo !

Quelles sont tes principales forces ?

Je pointerais 2 traits de mon caractère :

  • Mon optimisme : spontanément, j’ai tendance à voir le bon côté des choses. Plutôt que de voir ce qui ne va pas, je m’accommode de la situation, je vois ses avantages et je préfère dépenser mon énergie à faire avancer le schmilblick.
  • Ma capacité à travailler en équipe : j’aime faire partie d’une équipe dans laquelle chacun met ses compétences à disposition et fait ce qu’il sait le mieux faire. J’aime apporter ma contribution à un projet et ensuite voir chaque pièce du puzzle s’emboîter les unes avec les autres.
    C’est quelque chose d’inhérent à ma fonction : au quotidien, je fais des liens, je croise des informations, je transfère de la documentation, je mets en avant les dossiers remarquablement exécutés par mes collègues. Je suis donc constamment dans l’échange.

Avec les années, tu t’es spécialisée dans l’accessibilité de l’information.
Peux-tu nous dire en quelques mots en quoi ça consiste ?

Veiller à l’accessibilité de l’information, c’est s’assurer que le message est transmis de manière à pouvoir être appréhendé par tous.
En gros, il faut jouer sur 2 éléments :

  • le fond du message, à adapter selon le public à qui le message est destiné prioritairement et selon le support via lequel le message est transmis : la tournure des phrases, le vocabulaire choisi, le niveau de détails, la structure du texte, etc.
  • la mise en forme, à adapter en fonction du support : taille du texte, choix de la police et des couleurs, type d’illustrations (un plan, un dessin, un schéma… ?), choix de la mise en page, etc.

Enfin, l’accessibilité numérique des supports est déterminante. Quelques règles simples – mais fondamentales – doivent être appliquées : des liens hypertextes correctement nommés, des images bien décrites (mais pas trop !), une mise en page accessible, des niveaux de titre qui s’enchaînent, etc.
Lorsque l’ensemble de ces points d’attention est pris en compte, l’accessibilité de l’information est optimale pour tous.

Si tu te retournes sur ces années passées chez Atingo, qu’est-ce qui t’a marquée ? Que retiens-tu ?

Au fil du temps, je constate que l’accessibilité est plus présente dans la société. Certes, beaucoup d’endroits restent difficilement accessibles mais la question me semble plus ancrée dans les esprits qu’il y a 15 ans. Petit à petit, l’accessibilité n’est plus réservée aux personnes handicapées. Elle est de plus en plus considérée comme un élément positif qui apporte du confort à tout le monde.

Pendant ces années, j’ai vu l’expertise d’Atingo grandir. Les conseillers ont aujourd’hui des profils plus techniques (architectes, architectes d’intérieur et ingénieurs). Ils sont constamment à la recherche des meilleurs aménagements, des meilleures solutions.

Aujourd’hui, Atingo est plus souvent sollicité par des instances publiques, des bureaux d’architecture pour mettre sur pied des partenariats permettant de développer l’accessibilité de l’environnement et/ou des services de ces partenaires. De plus en plus de projets de grande envergure sont suivis par Atingo.

Depuis quelques temps, tu participes à la rédaction des appels d’offre, la conception des programmes de formation et tu donnes même plusieurs modules. Peux-tu nous dire ce qui t’a motivé à sortir du cadre ?

Pour les formations, c’est en quelque sorte un retour aux sources. J’aime transmettre, j’aime faire découvrir et je suis une grande adepte des méthodes pédagogiques participatives. Je suis heureuse de renouer avec les formations et de réfléchir aux meilleures manières de transmettre les savoirs, savoir-faire et savoir-être acquis au fil des années par Atingo.

Dans la rédaction des appels d’offre, j’aime décortiquer les demandes, les comprendre, les analyser et choisir le meilleur moyen d’y répondre. Je cherche à comprendre ce dont a besoin le commanditaire et à lui proposer les services les plus adéquats en mettant en avant les compétences d’Atingo, les expériences les plus pertinentes, les atouts de l’équipe.

Quel est ton péché mignon ?

Durant mes temps libres, j’aime me balader dans la campagne ou la forêt. J’aime aussi coudre et faire du crochet. Dernièrement, j’ai découvert la vannerie et j’ai beaucoup apprécié ! Je me rends compte que cela rejoint ce qui m’anime le plus : tisser des liens, nouer des éléments pour en faire une composition authentique… ce qui, au final, est le cœur du travail en équipe !

Si tu te retournes sur ces dernières années, qu’as-tu appris et que retiens-tu d’essentiel ?

J’étais déjà profondément convaincue d’une chose, et cela se confirme quand je me retourne sur ces dernières années : toutes les sensibilisations, les explications, les discussions, les formations, etc. valent la peine et finissent par payer. Oh, pas forcément à court terme, il faut être tenace ! Mais c’est comme des graines qu’on sème… chacune finira un jour par fleurir.

Ensuite, et ces dernières années m’ont également confortée dans cette vision, la coopération entre acteurs du secteur permet vraiment de donner plus de poids à notre message et d’accroître le niveau d’accessibilité de notre société. Au final, on obtient très souvent quelque chose de plus abouti que lorsque chacun travaille dans son coin.

 

Retrouvez l’interview de Joëlle Depréay, conseiller en accessibilité
Retrouvez l’interview de Chantal Moëns, coordinatrice du département Consultance et conseillère en accessibilité
Retrouvez l’interview d’Alexandra Dusausoy, conseillère en accessibilité
Retrouvez l’interview de Frédérique Laumont, conseillère en accessibilité
Retrouvez l’interview de Cédric Marlière, formateur et conseiller en accessibilité
Retrouvez l’interview de Marianne Degroote, conseillère en accessibilité

Rejoignez-nous sur

Avec le soutien de la Wallonie et de la Région de Bruxelles-Capitale

Agréé par la Commission Communautaire Française

Copyright ©2020 Atingo ASBL | Site web par Image & Communication